Rechercher

Prose versatile : Réminiscences

Remontée de conscience ! Emergence de souvenirs.

Emprunt de désir. Retrouvés par instant. Unis par plaisir.

La lune éclaire la nuit des réminiscences du passé

Nos âmes se sont reconnues ! Nos âmes se sont réalisées.


Aussi longtemps que nous serons proches l’un de l’autre

Désir de t’étreindre. Désir de te ceindre. Désir qui est nôtre…

Tant de vies parcourues pour enfin te retrouver

Tant de vies perdues… sans être à tes côtés.



Lorsque le jour se lève, je me rappelle au souvenir de nos êtres qui autrefois partageaient le plaisir de se toucher, de se sentir, de s’effleurer. Frôlée du regard, caressée par hasard, bercée de tendresse. Tes bras accueillent ma joie et partagent le plaisir que nous connûmes lors de ces pérégrinations du passé. Mais je sais désormais que nous nous sommes retrouvés.



Bordée sur le lit des caresses, tes yeux m’invitent à la passion que jadis nous partagions alors que, durant des siècles nous ne pûmes que nous chercher. Désormais pourtant, la quête est achevée… Le Graal de l’amour gît tendrement au creux de nos baisers.



Le vertige de ta peau m’invite à te protéger

Intimes et retrouvés les moments de nos baisers

Partager les silences qui nous ont éloignés

Ecumer la passion de nos corps retrouvés


Il n’est d’autre obstacle que celui de la raison

Rappelle-toi le serment de notre éternelle union

Souviens-toi des instants qu’autrefois nous partagions

Régale-moi d’un sourire… Régale-moi d’un baiser !

Régale-moi d’un frisson…



Souviens-toi d’hier !

Rappelle-toi des mots que tu susurrais à mon oreille. Ceux qui, aujourd’hui, m’éveillent à tes merveilles. L’expression du plaisir, le violon du désir, la harpe de l’allégresse !

Ces sons mélodieux. Ces airs angéliques qui nous rendaient uniques.


Ce que je ressens est inexplicable. Je ne cherche pas à l’expliquer. Le temps est aujourd’hui notre meilleur allié. En un regard, se comprendre. En une caresse… se transformer…


Ferme les yeux et regarde ! Je suis à tes côtés…


©David Mogiel 2008



54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout